Utilisé pour améliorer l’alimentation minérale de la plante afin de stimuler la croissance puis la productivité de ces plantes.

Il possède également des propriétés qui améliorent la structure du sol en augmentant son aération, sa capacité de rétention en eau et son activité biologique.

MODE D’ACTION

ACM-HUMIC est un amendement humique naturel, sous forme liquide concentrée, sa formulation en acides humiques et fulviques, permet d’améliorer les caractéristiques du sol en trois aspects :

Fonctions physiques : il désagrège l’argile dans des sols compacts, donne une cohérence dans des sablonneux et légers. La perméabilité du sol augmente, ainsi que la capacité de rétention en eau. Réduit l’évaporation de l’eau.

Fonctions chimiques : La capacité d’échange cationique augmente. Les micronutriments sont transportés jusqu’à la racine de la plante. Il retient et facilite l’absorption de nutriments. Il réduit la salinité après avoir séquestré le sodium (Na+). Quelques acides fulviques sont métabolisés par la plante. Produisent co2 par oxydation, ce qui favorise la photosynthèse.

Fonctions biologiques : stimule la microflore du sol. Aident au développement de colonies microbiennes. Favorisent la capacité de germination des graines. Améliorent les processus énergétiques des végétaux. Il stimule le développement des racines. Améliore la croissance et le développement de la plante et de son fruit. La production des récoltes augmente.

FORMULATION

ACM-HUMIC est sous forme liquide. Il est conditionné en bidon de 5 litres.

DOSE D’APPLICATION

Il est recommandé d’appliquer ACM-HUMIC à une dose de 30 à 40L/ha par cycle de culture, en fractionnant cette dose dans 3 à 4 applications depuis le début du cycle végétatif jusqu’à la maturation du fruit suivant un arrosage localisé.

Pour arrosage par aspiration ou inondation, il faut 40 à 50L/ha par cycle de culture.

Si le sol est très pauvre en matière organiques sablonneuses ou a reçu divers types de cultures annuelles, il faut une dose de 45 à 60L/ha.

MODE D’EMPLOI

Le produit est mélangé à l’eau et apporté à la plante lors de l’arrosage à l’aide d’un arrosoir ou d’un système d’irrigation. La quantité totale recommandée par hectare pour la culture doit être respectée.

Photothèque

Vidéothèque

Newsletter

S'inscrire pour recevoir notre catalogue et notre actualité mensuelle. Entrez votre adresse e-mail.